Jeudi 7 mars 2018, Jean-François Dusseaux, directeur des exploitations Sodexo Prestige Sports et Loisirs, a visité le chantier d’agrandissement et de modernisation des thermes de Vals-les-Bains. Il a été accueilli par Jean-Claude Flory, maire-conseiller régional, Jean-François Terrisse, directeur du Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l’Environnement, Stéphane Rennou, directeur des thermes, et Thierry Fabre, l’architecte qui supervise les travaux.

Jean-Claude Flory a indiqué que l’agrandissement réalisé en site occupé sera livré au printemps 2020 : « Il permettra de soigner deux fois plus de curistes, soit près de 4 800 patients et de doubler le nombre des entrées du centre de bien-être. L’objectif est d’atteindre 80 000 journées dans les deux à trois ans qui suivent la fin des travaux. Une vingtaine d’emplois directs et entre 40 à 50 emplois indirects devraient être créés ».

D’un montant de près de 12 millions d’euros HT, les travaux sont financés par l’Etat (2,06 millions d’euros), l’Europe (1,1 million d’euros), la région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre du grand Plan Thermal (2,2 millions d’euros), le département (600 000 euros), l’ADEME (200 000 euros) et la communauté de communes du Bassin d’Aubenas. 90 % des entreprises intervenantes sont régionales et ont été sélectionnées en fonction de leurs compétences effectives, notamment, en matière de traitement des eaux et des aménagements techniques.

Jean-Claude Flory a également précisé que l’obtention de l’agrément en rhumatologie est en bonne voie : « En juin 2018, l’Académie de Médecine a donné son aval avec 58 % d’avis favorable. Nous avons l’espoir d’obtenir l’agrément d’ici 2020 ».

Thierry Fabre a présenté le projet conçu par l’architecte toulousain Luc Demolombe : « L’acoustique, l’éclairage, les matériaux utilisés, l’agencement des lieux, les équipements… ont été pensés pour offrir un confort optimal. La partie cure médicale sera installée au rez-de-chaussée et le centre de bien-être avec vue sur le parc du Casino occupera l’étage supérieur. La mise en valeur de l’eau thermale et l’aspect naturel seront privilégiés. L’établissement répondra également aux exigences d’économie d’énergie ».

Stéphane Rennou a souligné que pour la saison 2019, dont l’ouverture est prévue le 1er avril, grâce aux premiers travaux, les curistes bénéficieraient du nouveau hammam et d’un nouveau dispositif de traitement de l’air qui offre un meilleur confort thermique ainsi qu’une économie d’énergie. Par ailleurs, le directeur des thermes a annoncé qu’une étude scientifique portant sur l‘efficacité de la cure thermale dans le traitement du diabète a été lancée, sous l’égide de l’AFRETH, à Vals-les-Bains ainsi que dans trois autres établissements thermaux.

Jean-François Dusseaux a indiqué que Sodexo Prestige Sports et Loisirs est heureux de participer à ce projet qui permet : « de renforcer fortement l’attractivité des thermes, de la ville et du bassin de vie ».