SITHERE

Syndicat Intercommunal pour le THERmalisme et l’Environnement

💧 Présentation du SITHERE

Le Syndicat Intercommunal pour le THERmalisme et l’Environnement (SITHERE) a été créé en 1979 entre les trois communes ardéchoises (Meyras / Neyrac-les-Bains, Saint Laurent-les-Bains et Vals-les-Bains) pour développer le thermalisme en Ardèche. Il traite les sujets relatifs à l’eau minérale et au thermalisme.

Il est administré par un comité syndical composé de 12 élus des communes membres, présidé par Éric Jouret. Une équipe administrative et technique est dirigée par Jean-François Terrisse.

💧 Le SITHERE, promoteur du thermalisme en Ardèche

Créé pour relancer l’activité des stations thermales de l’Ardèche, le Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l’Environnement (SITHERE) regroupe les trois communes de Meyras (Neyrac-les-Bains), Saint-Laurent-les-Bains-Laval-d’Aurelle et Vals-les-Bains.

Il a pour mission le développement et la valorisation du thermalisme en Ardèche et de l’environnement de ces trois stations thermales.

Structure légère, elle est administrée par un comité syndical de 12 élus désignés par les communes membres, et présidée par Eric Jouret. L’équipe administrative est composée de trois personnes.

Il est à noter que le syndicat ne perçoit pas directement des taxes, ni de contribution automatique des communes. Les participations communales sont fixées en fonction des interventions du SITHERE pour leur compte ce qui en en fait un mode de fonctionnement atypique.

L’action du SITHERE se matérialise par des réalisations concrètes variées. La plus importante et fondamentale est la sécurisation et la protection de la ressource en eau thermale. Il est promoteur des études médicales en vue de l’obtention de nouveaux agréments thérapeutiques (rhumatologie à Vals-les-Bains, phlébologie à Neyrac-les-Bains…).

La construction et la réhabilitation des établissements thermaux des trois stations, et la construction de résidences de tourisme en sont les actions les plus visibles.

Pour le compte des communes, le SITHERE aménage les parcs thermaux, rénove les centres urbains, réhabilite le patrimoine…

Il participe à la communication et la promotion du thermalisme en Ardèche, en lien étroit avec les exploitants des thermes.

Toutes les actions menées permettent de valoriser une symbiose entre ces trois communes et favorisent le développement de la vie touristique, culturelle et économique du territoire.

Le SITHERE contribue ainsi à la création de nombreux emplois.

Disposant d’un budget de 5 millions d’euros par an, le syndicat se finance par la participation de chacune des communes ainsi que par des aides du département de l’Ardèche, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de l’État et de l’Europe.

🩺 Le SITHERE participe activement à l’installation de nouveaux médecins sur le territoire.

En tout premier lieu, il a contribué à l’installation de nouveaux médecins généralistes et thermaux mais aussi de médecins spécialistes.

Ainsi il crée un centre de santé pour élargir les possibilités de recrutement de nouveaux médecins généralistes en offrant aux communes la possibilité de les salarier. Il aménage des locaux pour faciliter leur installation. Six cabinets médicaux ont déjà été aménagés à Neyrac-les-Bains, commune de Meyras et à Vals-les-Bains qui ont permis l’installation de six nouveaux médecins en 2023. L’accompagnement de la commune de Saint-Laurent-les-Bains-Laval-d’Aurelle va être engagé.

« La réhabilitation des thermes de Neyrac-les-Bains (commune de Meyras), de Saint-Laurent-les-Bains et de Vals-les-Bains sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Auvergne-Rhône-Alpes avec le Fonds européen de développement régional »