A l’occasion de l’ouverture de la saison 2018 des thermes de Saint-Laurent-les-Bains, Jean-Claude Flory, président du Sithere, Emile Louche, maire de Saint-Laurent-les-Bains, et Thomas Marzal, directeur de l’établissement thermal, ont fait le point sur les nouvelles installations réalisées pendant l’intersaison et les nouveaux produits bien-être qui sont proposés en 2018.

La hausse régulière de la fréquentation entraine chaque année une augmentation de l’activité et de l’emploi. En 2017, 2 697 curistes ont été soignés, et, en 2018, on en prévoit 2760 curistes. Grâce au soutien du plan thermal régional à l’investissement, les effets bénéfiques sur l’emploi du développement de l’activité du thermalisme en Ardèche et à Saint Laurent les Bains vont ainsi être amplifiés. En 2017, aux thermes de Saint-Laurent-les-Bains, cela représente 44 emplois, soit 27 emplois en équivalent temps plein.

Pendant l’intersaison, de nombreux travaux ont été effectués avec l’amélioration de 22 logements, la rénovation des façades rideaux (bows-windows), le changement de la chaudière électrique et surtout, comme l’a précisé l’esthéticienne Laetitia, la refonte complète de l’espace de bien-être.

La création de nouveaux soins de bien-être a été réalisé avec l’installation d’un watermass, équipement spécialisé qui permet des modelages minceur (palper-rouler) associant les vertus de l’eau des huiles essentielles et des massages avec de l’eau sous forte pression. C’est aussi, la mise en place d’un nouvel espace de presso thérapie sous la forme de bottes pressurisées qui activent la circulation des retours veineux et lymphatiques des jambes.

Ces nouveaux équipements s’accompagnent d’une modification des plages d’ouverture du bien-être. Ainsi les soins de cure thermale continueront tous les matins, mais l’espace bien-être sera ouvert tous les après-midis précise Thomas Marzal, directeur des thermes.