Vendredi 29 juin 2018, invités par Jean-Claude Flory, président du Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l’Environnement, conseiller régional, et Jean-François Dusseaux, directeur des exploitations au sein de la Sodexo, Philippe Court, préfet de l’Ardèche, Fabrice Brun, député de l’Ardèche, Nicolas Daragon, vice-président du conseil régional, Laurent Ughetto, président du conseil départemental, Sandrine Genest, conseillère régionale, Anne Ventalon, conseillère départementale, ainsi que Louis Buffet, président de la communauté de communes du Bassin d’Aubenas, ont visité le chantier d’extension et de rénovation des thermes de Vals-les-Bains.

En préambule à la pose de la première pierre par le préfet et les élus, Luc Demolombe, architecte du projet, a détaillé la métamorphose de l’établissement thermal. Avec son équipe, il a conçu un ambitieux projet qui renouvellera l’image des thermes et de la station thermale. L’architecte s’est appuyé sur l’environnement géologique et paysagé de Vals-les-Bains. L’aspect naturel est privilégié ainsi que la mise en valeur de l’eau thermale. Les matériaux de construction seront principalement le bois et le basalte. Les façades feront la part belle à cette matière géologique. L’entrée principale prendra la forme d’une goutte d’eau. Un effort important est apporté à la mise en scène de l’eau : jets ludiques et lumières d’ambiance. La partie cure thermale sera au rez-de-chaussée. Le centre de bien-être avec vue sur le parc de l’Intermittente occupera l’étage supérieur. L’acoustique, l’éclairage, les matériaux utilisés, l’agencement des lieux, les équipements… ont été pensés pour le confort des usagers. Par ailleurs, les thermes répondront aux exigences d’économie d’énergie

L’agrandissement des thermes permettra de soigner deux fois plus de curistes et de clients du centre de bien-être. Quelques 80 000 entrées devraient être atteintes d’ici à dix ans pour les soins de bien-être et 5 000 curistes devraient être accueillis. Une vingtaine d’emplois directs et entre 40 à 50 emplois indirects devraient être créés.

D’un montant de près de 12 millions d’euros HT, les travaux sont financés par l’Etat, l’Europe, la région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre du grand Plan Thermal, le département, l’ADEME et la communauté de communes du Bassin d’Aubenas. 90 % des entreprises intervenantes sont locales et ont été sélectionnées en fonction de leurs meilleures offres et compétences effectives, notamment, en matière de traitement des eaux et des aménagements techniques

Le préfet de l’Ardèche et les élus ont salué le projet qui profitera à Vals-les-Bains, à l’ensemble du territoire ainsi qu’aux acteurs économiques locaux. Nicolas Daragon a indiqué que le plan thermal régional 2016-2020 représente un budget de plus de 20 millions d’euros dédiés à accompagner les projets de développement des 15 stations thermales sélectionnées. Jean-Claude Flory a remercié les acteurs de la gestion de l’eau à Vals-les-Bains pour leur collaboration étroite avec la commune et le SITHERE ainsi que les financeurs publics et privés du projet.